Qu'est-ce que l'Anandamide ?

Qu'est-ce que l'Anandamide ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur les endocannabinoïdes comme l’anandamide ainsi que le système endocannabinoïde, alors continuez de lire.

L’anandamide ou N-arachidonoylethanolamine est un analogue endogène du THC. L’anandamide est aussi connue par de nombreuses personnes comme étant la « molécule du bonheur » ou la propre version du corps humain, du THC. Elle est produite par nos corps et possède un contenu chimique très similaire à celui du THC, elle se lie aussi aux mêmes récepteurs dans le système endocannabinoïde. Elle possède différentes propriétés mais peut aussi agir comme un neurotransmetteur permettant d’améliorer l’humeur.

Contrairement aux cannabinoïdes comme le THC, le CBD, le CBN et bien d’autres encore, l’anandamide est un endocannabinoïde. On trouve les cannabinoïdes dans le cannabis, alors que les endocannabinoïdes sont naturellement produits par le corps. L’anandamide est produite à l’intérieur des membranes cellulaires ainsi que dans les tissus du corps. Elle est synthétisée à partir du N-arachidonoyl phosphatidylethanolamine, puis elle est détruite par l’enzyme d’hydrolyse des acides aminés.

Elle interagit et se lie avec les récepteurs CB1 et CB2 qui se situent dans le cerveau. L’anandamide est considérée comme un composé fragile à cause de sa rapidité de décomposition dans le corps. Elle est produite dans les zones du cerveau responsables de la gestion de la mémoire, des mouvements ainsi que du processus de pensée. Elle a également un rôle important à jouer dans de nombreux processus physiologiques comme la gestion de l’appétit, de la douleur et de la fertilité.

Comment l’anandamide fonctionne

L’anandamide travaille en interagissant avec les récepteurs du système endocannabinoïde. Ces récepteurs, CB1 et CB2, se trouvent dans le corps, le cerveau et le système nerveux central. Ils agissent comme des serrures. Les cannabinoïdes et les endocannabinoïdes sont des clés, en se liant aux récepteurs ils créent une réaction chimique. Dans le système nerveux central, l’anandamide se lie avec les récepteurs CB1, alors que dans le cerveau c’est avec les récepteurs CB2 qu’elle se lie.

Dans un article publié en 2005 dans le Journal de recherche clinique, il était démontré que l’anandamide aidait à promouvoir la neurogenèse. L’article expliquait que l’anandamide ainsi que d’autres cannabinoïdes promouvait la neurogenèse dans la partie du cerveau responsable de la gestion de la mémoire, des émotions et de la capacité d’apprentissage. Il a également été démontré que l’anandamide avait des effets antidépresseurs.

Un article de 2007 publié par le département de recherche de l’Université de Michigan, montre que l’anandamide joue un rôle important chez les souris dans la gestion des habitudes alimentaires, la gestion des émotions, du plaisir et de la motivation. L’étude montre que l’anandamide injectée dans le cortex préfrontal permettait de doubler la réaction des souris lorsqu’elles recevaient une récompense après avoir réussi une tâche. Tout en affectant pas les réactions négatives lorsqu’elles n’avaient pas de récompenses.

D’autres études menées à l’Université de Californie et l’Université du Connecticut, ont découvert que des niveaux plus élevés d’anandamide dans le cerveau pouvait aider à soulager les symptômes associés à l’anxiété et la dépression.

Les différentes façons d’augmenter les niveaux d’anandamide dans le corps

Avec ces récentes études démontrant les bienfaits de l’anandamide dans le corps il est plus que normal de se demander comment augmenter ses niveaux d’anandamide.

Parmi les façons d’augmenter ses niveaux d’anandamide :

  • Faire du sport
  • Manger du chocolat
  • Manger des truffes
  • Exercer sa concentration

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Abonnez-vous à notre newsletter afin d'obtenir un cadeau de bienvenue gratuit