Le GPR55, le Cancer et le CBD

juillet 16, 2018 4 min de lecture

Le GPR55, le Cancer et le CBD

Le CBD est encore largement en débat parmi les experts et les gens lambdas, qui tentent de se procurer plus d’informations sur cet ingrédient organique présent dans le cannabis. Au-delà de cela, le CBD et le THC bénéficient de la même importance à cause de leurs liens avec les récepteurs CB1 et CB2 :

  1. Les deux ont des propriétés et des effets similaires, à la seule différence que le THC est psychoactif alors que le CBD ne l’est pas.
  2. Ils ont longtemps été considérés comme les deux seuls composants du cannabis, car le troisième n’avait pas encore été découvert (CB3).

    Si tout le monde connait les différents effets du THC et du CBD sur le cerveau, l’un étant négatif et l’autre positif, un troisième composant a fait son apparition sous le nom de CB3, le GPR55. C’est la principale raison de la récente agitation au sein la communauté scientifique qui permet, néanmoins, plus de tests et de recherche afin d’expliquer les fonctions de ce nouveau composé, ses origines et ses effets sur le corps humain.

    Qu’est-ce que le GPR55 ?

    GPR55 veut dire : récepteur de protéine couplée G numéro 55. C’est un ingrédient naturel qui a été découvert en 1999 dans le cannabis, aux côtés du THC et du CBD. Son développement a visiblement été mis de côté car son nom, ses effets et ses liens avec le CBD sont toujours inconnus. Alors que les scientifiques étudiaient les patients souffrant du cancer et ayant été administrés du CBD, ils ont découvert un autre composant similaire au THC et au CBD qui réagissait avec le corps humain d’une certaine manière, différente du THC et du CBD.

    Ce composant est maintenant connu comme CB3, le troisième élément du cannabis. La nature entièrement naturelle du gène GPR55, qui permet à ce récepteur d’affecter le corps humain, est la raison de son succès auprès de la communauté scientifique. Ce gène réagit avec le récepteurs CB3 dans la lutte contre le cancer. C’est pour cette raison que la recherche est en cours, les scientifiques cherchent à expliquer les effets du CB3 sur le corps qui, s’ils sont positifs, pourront être utiles dans les produits futurs.

    Est-ce que le GPR55 a des effets négatifs dans le soulagement du cancer ?

    Le CBD et le THC ont des effets différents sur le corps et le cerveau, le GPR55 aussi. Le simple fait qu’il ait été découvert en corrélation avec les autres composés implique qu’il doit avoir un impact sur la lutte contre le cancer.

    La recherche est arrivée à la conclusion que plus le GPR55 était activé, plus les cellules cancéreuses se reproduisaient et se propageaient. Cela a été un gros choc pour tous ceux qui pensaient que le cannabis était le produit biologique ultime sans aucun effet négatif. Il a été conclu que le GPR55 agit avec le CBD en autorisant le corps à réagir avec le gène GPR55, ce qui provoque la propagation du cancer au lieu de son soulagement.

    Quels sont les autres effets du GPR55 ?

    A part les faits mentionnés ci-dessus par les recherches scientifiques et les tests, il a été découvert par la suite que le GPR55 peut être utilisé pour combattre le cancer, comme récepteur, avec l’aide de différentes méthodes qui se sont avérées efficaces. Voici quelques faits liés au GPR55 et ses effets sur la prise en charge du cancer, ainsi que l’utilité des CB1 et CB2 :

    • Le GPR55 peut être forcé à se lier à la reproduction des cellules cancéreuses de par sa présence naturelle dans le corps.
    • D’après les scientifiques, tout ce qui se trouve naturellement dans le corps ne peut pas produire d’effets négatifs et peut être utilisé pour soulager efficacement différentes maladies, particulièrement le cancer.
    • La même étude a démontré que le GPR55 travaille contre le soulagement du cancer. Mais si sa suractivité stimule le cancer, alors il doit être possible de le contrôler en diminuant l’activité de ce gène grâce aux récentes découvertes de la communauté scientifique.
    • Le GPR55 est aussi lié au CBD et au THC, ce qui veut dire que, comme ces deux éléments, le GPR55 doit aussi avoir des propriétés naturelles qui peuvent être utilisées pour soulager les maladies chroniques et le cancer.
    • Les effets du GPR55 dans le soulagement du cancer dépendent de la quantité et du dosage du gène utilisé et présent dans le corps. Aucune conclusion ne peut donc être donnée quand il s’agit des effets du GPR55, car les conséquences que ce composant peut avoir sont encore floues.

    Un aperçu de l’étude populaire de la prise en charge du cancer avec le CBD et le GPR55

    Alors que la confusion règne, il y a de fortes chances pour que le GPR55 soit bientôt déclaré comme étant un ingrédient naturel sans danger pour le soulagement du cancer, car les dernières découvertes affirment que les effets du GPR55 peuvent être contrôlés avec le gène GPR55 qui se trouve dans le corps. Contrairement aux fausses recherches et affirmations qui circulent, le GPR55 devient un des éléments les plus influents du cannabis, et peut être utilisé afin de soulager le cancer et réduire la production de cellules cancéreuses.

    Le GPR55 et le CBD sont liés d’une certaine manière, et cela est dû aux propriétés similaires que les deux composants partagent, comme leur relation avec le système endocannabinoïde qui est utilisé pour soulager le cancer sur le long terme, et qui produit des résultats positifs.

    Cet article a été écrit par un tiers auteur indépendant, spécialisé dans la recherche sur le cannabis, le chanvre et le CBD . Tout avis, conseil ou recommandation exprimé(e) dans l'article ne reflète pas l'opinion de Formula Swiss AG, ou celle de nos employés. Nous ne faisons aucune réclamation quant à chacun de nos produits, et nous nous référons à notre clause de non-responsabilité pour plus d'information.


    Laisser un commentaire

    Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

    Abonnez-vous à notre newsletter afin d'obtenir un cadeau de bienvenue gratuit