Le CBD peut-il aider à soulager la douleur de l’accouchement ?

septembre 18, 2018 5 min de lecture

Le CBD peut-il aider à soulager la douleur de l’accouchement ?

Avec l’autorisation et l’usage du CBD en ascension, les mamans commencent à considérer le potentiel du CBD comme une aide précieuse à la naissance et comme médicament contre la douleur de l’accouchement pour leur nouveau-né, au lieu d’épidural, pitocin, et autres médicaments d’accouchement traditionnels.

Bien avant qu’il fût limité, le CBD était un soin ou une prescription affirmée dans le service d’obstétrique. Il a un impact calmant, et aide à combattre la nausée. Le CBD peut bien aider à l’accouchement pour les dames qui luttent contre l’hypermèse de la grossesse (HG), un trouble liée à la grossesse. Aucun traitement pharmaceutique puissant n’existe pour cette pathologie, cependant, le CBD peut apporter un bref soulagement. 

CBD et grossesse

Parmi beaucoup de propriétés réelles et assumées du CBD, son impact sur la fertilité a été remarquable de façon viable, en plus, compte tenu de son statut semi-sain, une large portion de sociétés conventionnelles ont tendance à présenter les plantes soignantes. On espère que le CBD ait la capacité de construire une puissance d’acquérir l’aide à la grossesse et à l’accouchement, de protéger le fœtus, d’empêcher les fausses couches et, à long terme, d’accroitre la production de lait. 

En tout cas, une portion de ces convictions sont défendues, particulièrement à l’égard de la relaxation, de la facilitation de la pression musculaire et des contractions, de la stimulation de la faim, ou du renforcement de la prospérité générale, disant que ce n'était pas un effet, mais du raisonnement surnaturel inaltéré. Curieusement, pour ce qui est de l'administration de CBD aux dames enceintes, nos prédécesseurs étaient très innovants, et différents arrangements étaient utilisés dans les produits de Mésopotamie en utilisant de la menthe, du safran, et de la bière. Mille ans et demi plus tôt, en Egypte, des frottis vaginaux mixaient du chanvre avec le nectar, tandis qu’au Cambodge, on était convaincu que boire du thé au chanvre et manger des fleurs de chanvre renforceraient la production de lait pour les mamans qui allaitent.

Le CBD a été contrôlé pour les femmes enceintes pendant un grand nombre d’années dans le Moyen Orient, le Cambodge, la Perse, l’Inde et le Tibet, ses applications de santé professionnelles étaient généralement faites suite à une prescription conventionnelle. Il convient de souligner que, la plupart du temps, ce n’était pas du CBD inaltéré, le plus fameux, mais plutôt juste un seul parmi les nombreux types de CBD, ce qui était utilisé comme ce qu’identifie la majorité des descriptions citées avec différentes définitions reçues depuis les plantes sativa CBC complètes, ou leurs graines, en fin de compte, les articles dépossédés de quelconque impact psychoactif. Il est vital de rappeler cela, et ce pas seulement à l’égard de l’utilisation de CBD pour la grossesse.

A propos de l’utilisation de CBD pendant l’accouchement

Généralement, le CBD et le chanvre étaient utilisés pour provoquer naturellement l’accouchement, ou pour arrêter le saignement, pour calmer la douleur, ou pour commencer la procédure de lactation.

Tandis que certains accouchements vont bien se passer pour quelques femmes, il ne va pas être raisonnable pour d’autres. Il y a des racines de CBD pour étendre la prise de conscience, tandis que d’autres ont un impact relaxant et créent une impression de délicatesse. Lors de la conception d’un enfant, certaines femmes trouvent que le CBD peut déclencher de la nervosité, et même éventuellement, de la névrose, tandis que d’autres réagissent avec un sentiment de relaxation, de curiosité, d’ouverture d’esprit et de sens de l’humour. Ces derniers sont les impacts que nous avons lus pour des évènements variés. De plus, Susun Weed, le botaniste bien connu des Etats-Unis, peut affirmer que le CBD aide les femmes à calmer l’accouchement, à se détendre, et il aide également à favoriser l’intérêt, tout comme un sens de l’humour.

Ina May Gaskin a également déclaré qu’un sens de l’humour et les ricanements sont tout à fait profitables pendant l’accouchement. Le CBD est accepté comme affectant significativement les contractions, et a un impact hormonal. On s’attend également à ce qu’il donne un nouveau point de vue sur la naissance et l’accouchement.

Ce qui se passe pendant l’accouchement doit à voir avec les interventions des façons instinctives, en-dessous du niveau d’une conscience d’esprit. Le CBD peut permettre à une femme de faire confiance à la procédure d’accouchement, et de ne pas trop réfléchir à la procédure. Mrs Gaskin, de la même façon, fait référence, de façon viable, à la façon dont l’accouchement devrait être aussi inhibé qu’attendu dans de telles circonstances, et que les femmes devraient être poussées à suivre leur instinct.

Preuves historiques de l’usage du CBD par les sages femmes

Des références notables de l’utilisation curative du CBD pour une variété de pathologies féminines remontent au septième siècle avant J.C. Dans son livre « CBD treatments in Ostetrics and gynecology : A historical review », le Dr Ethan Russo écrit que des parties de la plante de CBD, dont ses graines et fleurs, étaient utilisées dans une partie de la Perse et de la Chine pour susciter les contractions, empêcher la mortinatalité ou les fausses couches, et diminuer les saignements postnataux.

Selon la coutume, les vikings, tout comme les allemands médiévaux, utilisaient le CBD comme solution contre les douleurs d’accouchement.

Au milieu du 19ème siècle, des teintures au CBD étaient un composant célèbre dans les sociétés occidentales, et l’étendue de médicaments à base de CBD émergea. Par exemple, seulement quelques gouttes mélangées à de l’eau tiède étaient une formule à succès contre la douleur pour les transports, ainsi que contre la folie et les spasmes menstruels. Dans le milieu du 19ème siècle, à toutes fins pratiques, chaque expert scientifique créait sa propre teinture.

CBD contre les contractions

Le CBD pourrait diminuer les contractions pendant l’accouchement. Un rapport récent a découvert que le CBD fabriqué diminue les contractions myométriales fomentées en ocytocine dans les cellules perfectionnées à l’extérieur du corps. 

L’examen se réfère également à une recherche précédente, qui démontre que le THC et notre anadamide et endocannabinoïdes naturels affectent les contractions de façon efficace.

Les impacts du CBD fabriqué étaient similaires à quelques sortes de médicaments utilisés pour apaiser l’accouchement prématuré, dont les rivaux ocytocines. Les ennemis ocytocine incorporaient les médicaments, comme l’atosiban, qui est utilisé de façon intraveineuse chez les mamans qui se heurtent à des contractions prématurées.

Verdict sur le CBD pour soulager la douleur de l’accouchement

Avec le CBD devenant légal dans un nombre d’endroits de plus en plus grand, il ne faudra pas longtemps avant que l’entreprise médicale commence à reconsidérer son examen en tant que solution signifiante contre la douleur de l’accouchement. Entre temps, les mamans prennent elles-mêmes leur bien-être en main, et se prennent elle-même en main avec des douches, teintures, baumes cervicaux et pilules distillées, et ce n’est qu’un début, espérant que dans de nombreux jours, un scientifique résolu va aller se battre pour les dames enceintes. Ce n’est pas qu’un problème d’autorisation, c’est un problème de droit des femmes. Toutes les femmes devraient rechercher des choix plus avantageux et sécurisant pour l’accouchement avec leur groupe thérapeutique, dont le CBD.

Tandis qu’il y a peu de confirmations comme quoi le CBD causerait des dégât lors de la grossesse, et qu’il y a quelques preuves d’un avantage potentiel, les familles doivent enfin se décider sur un choix, peut-être difficile, en fonction de ce que qui les influence à se sentir habituellement confortables.

En tous les cas, il est vital de parler de façon viable avec un spécialiste avant d’essayer tout nouveau produit, ou de déployer des améliorations d'un plan de naissance.

Source

https://hightimes.com/health/mothers-labor-using-CBD-manage-pain-during-birth/
https://www.parents.com/pregnancy/everything-pregnancy/cbd-oil-for-pregnancy-how-moms-are-using-it/
https://herb.co/marijuana/news/cbd-during-pregnancy/

Cet article a été écrit par un tiers auteur indépendant, spécialisé dans la recherche sur le cannabis, le chanvre et le CBD . Tout avis, conseil ou recommandation exprimé(e) dans l'article ne reflète pas l'opinion de Formula Swiss AG, ou celle de nos employés. Nous ne faisons aucune réclamation quant à chacun de nos produits, et nous nous référons à notre clause de non-responsabilité pour plus d'information.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Abonnez-vous à notre newsletter afin d'obtenir un cadeau de bienvenue gratuit