Le CBD a des effets antipsychotiques

Le CBD a des effets antipsychotiques

Le CBD est un composé non psychoactif du Cannabis Sativa, la première preuve de ses effets antipsychotiques présumés, remonte à 1982 (1). L’étude observait les interactions entre le THC et le CBD chez des patients volontaires. Contrairement au cannabis seul, l’administration simultanée des deux cannabinoïdes induisait une baisse du stress, de l’anxiété et des symptômes pyschomimétiques. L’impact antipsychotique du CBD a aussi été mentionné par un rapport d’un hôpital psychiatrique affirmant qu’en utilisant des dérivés de cannabis dépourvu de CBD, les patients connaissaient beaucoup plus d’épisodes psychotiques. (2)

L’impact du ratio CBD/THC dans le cannabis dans le cadre de mesure de la psychose

Dans une étude utilisant des échantillons de cheveux de 140 individus pour analyser les niveaux de cannabinoïdes, Morgan et Curran (2008) ont démontré que ceux n’ayant que du THC avaient de plus hauts niveaux d’hallucinations et d’illusions que ceux ayant du CBD et du THC ou aucun cannabinoïdes. (3) Dans une étude de contrôle avec 280 personnes ayant vécues un premier épisode de psychose et 174 contrôles, Di Forti et al. (2009) a montré que ces patients avaient le plus souvent été exposés à du cannabis fort, avec un taux de THC élevé et un taux de CBD très bas, en comparaison avec ceux qui préfèrent la résine, qui contient généralement autant de THC que de CBD. De plus, la psychose était associée à une consommation plus longue et fréquente du cannabis (Di Forti et al. 2009). (4) Une autre étude avec 410 patients ayant vécus leur premier épisode psychotique a révélé que la consommation de cannabis fort, avec moins de CBD, avait aussi pour conséquence de provoquer des psychoses plus jeune (Di Forti et al. 2014). (5)

En fin de compte les études qui étudient les effets de la proportion de THC et de CBD dans le cannabis, montrent que l’usage de cannabis avec un haut taux de CBD permettent d’avoir moins d’effets secondaires comme les illusions et les hallucinations, mais aussi une meilleure capacité subjective et un risque moindre de psychose.

Le CBD et la schizophrénie

La schizophrénie est une maladie mentale qui affecte négativement à vie, la façon de penser, vivre, ressentir et de se comporter d’une personne.

Parmi les symptômes (6) :

  • Les illusions (Une croyance très forte dans quelque chose même si tout prouve sa fausseté)
  • Les hallucinations (entendre ou voir quelque chose qui n’est pas là)
  • Discours ou mouvements désorganisés
  • Des difficultés à montrer ses émotions
  • Des difficultés à exécuter les activités du quotidien (se laver, rester propre)
  • Les changements psychologiques (perte d’intérêt dans une activité, retrait de la sphère sociale)

Une étude menée par la Western University de Californie a déduit que le CBD pourrait s’avérer important dans le traitement de la schizophrénie au niveau des types de psychoses. L’étude dirigée par Justine Renard, une doctorante du département d’anatomie et de biologie cellulaire à l’école de médecine et de dentiste de Schulich, a permis de distinguer le chemin neuronal par lequel le CBD produit des impacts antipsychotiques qui réduisent les psychoses liées à la schizophrénie. D’après l’étude : « Ces découvertes ont des implications critiques sur la compréhension de comment les composés pythochimiques de la marijuana peuvent impacter le phénomène neuropsychiatrique, mais aussi démontrer le potentiel du mécanisme des effets thérapeutiques des dérivés de la marijuana dans le traitement des troubles psychiatriques liés à la dopamine. » (7) Les spécialistes ont infuser des rats avec du CBD afin d’étudier leur comportement ainsi que les impacts neuropathiques de la substance. Ils ont trouvé que cela réduisait la sensibilité à la dopamine, une réaction qui est connectée aux psychoses liées à la schizophrénie. Cela clarifie précisément comment le CBD influence les fonctions du cerveau, chose qui était encore inconnue jusque-là. Cela indiquerai vraisemblablement une nouvelle approche dans le traitement des psychoses, ce qui, d’après les scientifiques, manque énormément à la médecine.

Une autre étude, publiée en Juin 2017 dans le Neuropsychopharmacologie, suggérait que le CBD était très efficace dans la gestion des symptômes associés avec la schizophrénie. Le Dr. Katrina Green, qui supervisait l’étude, a déclaré : « Grâce à cette étude nous avons découvert que le CBD n’améliorera pas les capacités d’apprentissage et de mémorisation chez les cerveaux sains, mais le fera dans le cas de maladies liées aux troubles cognitifs comme la maladie d’Alzheimer, ou pour les troubles neurologiques et neuro-inflammatoires. Les preuves suggèrent que le CBD protège les neurones et peut réduire les troubles cognitifs liés à l’usage du THC, le composé psychoactif principal du cannabis ». (8)

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, ces preuves démontrent que le CBD est un traitement efficace contre la schizophrénie et d’autres maladies mentales. Ses capacités de connexion avec les différents systèmes du corps, combinés avec sa façon de réduire les effets secondaires que les traitements habituels, eux, n’arrivent pas à faire, en font un instrument capital des futurs plans de traitement.

Sources

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/628540
https://www.researchgate.net/publication/226846642_Interactions_ofD11-tetrahydrocannabinol_with_cannabinol_and_cannabidiol_following_oral_administration_in_man_Assay_of_cannabinol_and_cannabidiol_by_mass_fragmentographywith_cannabinol_and_cannabidiol_
https://www.researchgate.net/publication/5473660_Effects_of_cannabidiol_on_schizophrenia-like_symptoms_in_people_who_use_cannabis
https://www.researchgate.net/publication/40042294_High-potency_cannabis_and_the_risk_of_psychosis?el=1_x_8&enrichId=rgreq-a88d3252-2f68-4251-81ca-a87526ef8136&enrichSource=Y292ZXJQYWdlOzI3MjE5MzAwNjtBUzoyMDA2NzI2MzgxODEzODlAMTQyNDg1NTQ5MzQyNw
https://www.researchgate.net/publication/259351867_Daily_Use_Especially_of_High-Potency_Cannabis_Drives_the_Earlier_Onset_of_Psychosis_in_Cannabis_Users?el=1_x_8&enrichId=rgreq-a88d3252-2f68-4251-81ca-a87526ef8136&enrichSource=Y292ZXJQYWdlOzI3MjE5MzAwNjtBUzoyMDA2NzI2MzgxODEzODlAMTQyNDg1NTQ5MzQyNw==
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4854973/
http://neurosciencenews.com/cbd-cannabis-schizophrenia-6832/

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Abonnez-vous à notre newsletter afin d'obtenir un cadeau de bienvenue gratuit