Le CBD améliore la récupération après un AVC

2 min de lecture

Le CBD améliore la récupération après un AVC

D’après la clinique Mayo, les AVC surviennent lorsque le flux sanguin qui alimente le cerveau s’interrompt ou diminue fortement, ce qui prive les tissus cérébraux d’oxygène et de suppléments. En quelques minutes les cellules du cerveau commencent à mourir. (1) Autrement dit les attaques sont des arrêts cérébraux et requiert des soins médicaux.

Les symptômes courant d’un AVC

Une faiblesse dans les bras ou les jambes : La faiblesse peut être légère ou entraîner une paralysie totale.

Faiblesse dans les muscles faciaux : Lors d’une crise le patient ne peut plus contrôler les mouvements de ses lèvres ou de sa langue.

Des difficultés à parler : Le patient n’arrive plus à parler, le discours peut être inarticulé ou être insensé.

Problèmes de coordination ou de vision : Le patient peut avoir des difficultés à voir, marcher et prendre des objets.

Migraines et vertiges : Parfois une forte migraine peut apparaître et le patient peut être pris de vertige.

Récupérer d’une crise 

La récupération complète d’une telle attaque requiert l’intervention de spécialistes, comme des généralistes, des infirmières, des thérapeutes, des spécialistes de la parole et du langage et des psychologues. De plus après un AVC il peut être nécessaire de prendre des médicaments afin de diminuer les douleurs et traiter la dépression. Certaines personnes ont besoin de ces médicaments pour la douleur, le sommeil, l’anxiété, l’agitation et l’amélioration de l’attention. Heureusement les chercheurs pensent avoir trouvé une solution pour protéger le cerveau des AVC : le CBD.

Le CBD et son utilité dans la récupération d’une crise

Durst R., Danenberg H., Meir K ainsi que d’autres collègues du Département de Cardiologie au Centre Médical Universitaire Hébreu d’Hadassah, ont effectués des tests sur animaux et ont constatés que le taille de l’infarctus était réduite de 66 % chez les animaux traités avec du CBD.

Une autre étude de 2005 menée sur des souris par des chercheurs conclu que le cannabidiol réduit le volume de l’infarctus. (3) Le CBD pourrait être plus efficace que les autres cannabinoïdes pour traiter les séquelles causées par une attaque. Dans une étude datant de 2007 des chercheurs ont trouvé que le CBD avait un impact neuroprotecteur bien plus fort que celui du THC. (4)

Les chercheurs sont très enthousiastes concernant les capacités du CBD dans le traitement d’une attaque. De nombreuses personnes doivent faire face aux répercutions qu’un AVC peut avoir sur leur vie et le CBD pourrait bien les aider à mener une vie plus simple et plus saine.

Les références

1. https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/stroke/symptoms-causes/syc-20350113
2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17890433
3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15845890
4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17320118

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Abonnez-vous à notre newsletter afin d'obtenir un cadeau de bienvenue gratuit