La Recommandation Historique de la FDA pour le Cannabis

Drapeau américain et feuille de cannabis

La Recommandation Historique de la FDA pour le Cannabis

Dans un développement significatif, l'Administration des Aliments et des Médicaments des États-Unis (FDA) a franchi une étape historique en soutenant la reclassement du cannabis en tant que substance de Catégorie III. Cette décision, documentée dans un rapport exhaustif de 252 pages, pourrait révolutionner le paysage du cannabis médical, l'équivalant à des substances réglementées comme la thérapie de remplacement hormonal ou la kétamine.

Comprendre la Proposition de Reclassification

La recommandation de la FDA à l'Administration pour le Contrôle des Drogues (DEA) des États-Unis suggère de déplacer le cannabis de la Catégorie I à la Catégorie III en vertu de la Loi sur les Substances Contrôlées (CSA). Cette reclassement est basée sur une Analyse en Huit Facteurs, qui conclut que le cannabis "a actuellement un usage médical accepté dans le traitement aux États-Unis" et n'est pas un précurseur immédiat d'une autre substance contrôlée.

L'analyse prend en compte divers aspects, notamment le potentiel d'abus, les effets pharmacologiques, les connaissances scientifiques, l'histoire et le schéma d'abus, les risques pour la santé publique et la dépendance. Les documents de la FDA soulignent que 43 juridictions américaines autorisent actuellement l'usage médical du cannabis, reconnaissant sa valeur médicale.

Impact de la Catégorie III

Reclasser le cannabis en tant que substance de Catégorie III, définie comme ayant un "potentiel de dépendance physique et psychologique modéré à faible", apporterait des changements significatifs. Cela placerait le cannabis dans la même catégorie que le Tylenol 3, la kétamine, les stéroïdes anabolisants et la testostérone, tous nécessitant des prescriptions et étant fortement réglementés. Ce changement signifierait également que le Code des Impôts Internes 280E (IRC 280E) ne s'appliquerait plus aux entreprises de cannabis, permettant des déductions fiscales et d'autres avantages financiers.

Cependant, il est important de noter que cette reclassement ne légaliserait pas automatiquement les programmes de cannabis au niveau des États. Elle créerait plutôt un environnement plus propice à la recherche et au développement dans ce domaine.

Réactions de l'Industrie du Cannabis

La Table Ronde Nationale du Cannabis (NCR) et d'autres acteurs de l'industrie ont salué cette avancée. Saphira Galoob, Directrice Exécutive de la NCR, a souligné l'impact positif sur les charges fiscales et la réinvestissement opérationnel pour les entreprises de cannabis, en particulier les petites entreprises et les opérateurs de minorités.

Des leaders de l'industrie tels que Deborah Saneman, PDG de Wurk, et Socrates Rosenfeld, co-fondateur et PDG de Jane Technologies, ont également exprimé leur soutien. Ils reconnaissent les progrès réalisés pour démanteler l'interdiction du cannabis et reconnaissent les bienfaits médicaux et sociaux de la plante.

Brady Cobb, un lobbyiste et PDG de Sunburn Cannabis, a partagé une perspective personnelle, citant le rapport comme une vindication et une étape significative dans la réforme du cannabis.

Le Chemin vers la Reclassification

L'impulsion en faveur de la reclassement a gagné en momentum suite à la directive du président Biden le 6 octobre 2022, exhortant les agences fédérales à envisager la reclassement du cannabis. Cette directive a conduit diverses organisations et entreprises à fournir des commentaires sur la proposition de la FDA.

L'initiative a été en partie soutenue par les efforts de l'avocat Matthew C. Zorn, qui a utilisé une demande en vertu de la Loi sur la Liberté de l'Information (FOIA) pour obtenir le mémorandum de reclassement. Cette action suit un schéma d'actions légales visant à faciliter la recherche sur le cannabis médical et à remettre en question la position du gouvernement fédéral sur le cannabis.

Le 29 août 2023, le Département de la Santé et des Services Sociaux des États-Unis (HHS) a recommandé à la DEA la reclassement du cannabis de la Catégorie I à la Catégorie III, marquant un moment clé dans le chemin vers la reclassement du cannabis.

Ouvrir les Portes à la Recherche sur le Cannabis

La reclassement en Catégorie III aurait un impact significatif sur la recherche sur le cannabis, permettant des études plus complètes et diversifiées. Cette transformation est vivement attendue par l'industrie, car elle ouvrirait de nouvelles opportunités pour l'exploration scientifique et l'innovation dans ce domaine.

L'industrie surveille de près la réponse de la DEA aux recommandations du HHS et de la FDA, car cette décision pourrait remodeler l'avenir du cannabis aux États-Unis.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

Robin Roy Krigslund-Hansen

Robin Roy Krigslund-Hansen

About the author:

Robin Roy Krigslund-Hansen est reconnu pour ses connaissances approfondies et son expertise dans les domaines de la production de CBD et de chanvre. Fort d'une carrière de plus de dix ans dans l'industrie du cannabis, il a consacré sa vie à comprendre les subtilités de ces plantes, ainsi que leurs avantages potentiels pour la santé humaine et l'environnement. Au fil des années, Robin a œuvré sans relâche à la promotion de la légalisation totale du chanvre en Europe. Sa fascination pour la polyvalence de la plante et son potentiel en matière de production durable l'ont poussé à embrasser une carrière dans ce secteur.

En savoir plus sur Robin Roy Krigslund-Hansen

Produits connexes